Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

aidez-nous faire à décoller et promouvoir le forum en votant sur les topsites !
bienvenue sur wassup daegu, le forum a ouvert le 23/10/16 !
la partie histoire de la fiche de présentation est désormais obligatoire, mais totalement libre !
une fois que vous êtes validés, n'oubliez pas de remplir les champs de votre profil !
pensez à remplir votre fiche rps pour éviter d'être supprimés !
la version 13 a débarqué sur le forum le 29/10/17 ! ❅
bravo à won hyuk et bi joo, nos membres du mois !
on se retrouve pour voir la maj par ici !
pour en savoir plus sur l'event c'est parici !
n'oubliez pas de choisir vosfraternités et groupes parici !

Page 1 sur 1
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://www.w-daegu.com/t1555-l-absinthe-coulant-dans-tes-veines En ligne
avatar
♢ Messages : 229 ♢ Arrivée : 10/06/2017 ♢ Pseudo : sial ♢ Wons : 749 ♢ Avatar : jeon wonwoo { seventeen ♢ Crédits : sial { signa – skate vibe chaton { avatar

♢ Occupation : étudiant en économie modèle du genre premier de la classe – héritier d'une grande entreprise
♢ Age : 22 y.o
♢ Situation : fiancé (mais il n'aime pas la malheureuse élue)

 ecchymoses ¬ (( kyung nam )) | Sam 24 Juin - 16:50




namwoo
ecchymoses





— il y a les rumeurs qui fusent
qui ricochent dans les esprit
qui se propagent comme une maladie
venant empoisonner vos corps déjà endoloris
par les mensonges et la trahison de vous voir avec autrui
(hyunwoo a encore tout fait foirer)

le regard vide
il observe ces gens qui détournent le regard qui chuchotent sur son passage
qui lui sourient de manière suffisante
pensant détenir une vérité criante
(un hériter)
acte désespéré transformé en graal pour leur union arrangée
comme un pacte qu’ils ont signé contre leur gré
naïfs enfants préférant se perdre dans l’alcool plutôt que dans la réalité

hyunwoo il a envie de tout
c a s s e r
de briser ces rêves ces faux espoirs ces mensonges dans lesquelles ils se sont tous
e n f e r m é s
de venir les secouer les frapper les faire revenir à la raison
quitter ces illusions
leur dire ô combien tout ça c’est que des conneries des futilités sans nom
ô combien son coeur ne lui appartient pas
(pas à hanae)
mais bien à toi
à cet être arraché

tout ça ce n’étaient
que des malheurs noyés dans ces liqueurs d’alcool trop forts
que des multiples baisers sans saveurs pour leur rappeler qu’ils ne sont pas encore morts
que des gestes pour se rassurer
dans un besoin ultime de se dire qu’ils n’étaient pas seuls mais bien accompagnés
c’était juste
un acte désespéré
et voilà que les paroles se sont diffusées
les enfonçant un peu plus dans cette étrange union qu’on leur a dicté
( a c c o r d )

alors c’est dans un soupir libérateur qu’il quitte le hall d’hôtel
scène de crime
pour laisser ses pieds s’enfoncer dans les multiples grains dorés
de cette île idyllique
pleine de promesses elle aussi et d’illusions
l’eau gelée venant s’échouer contre sa peau
et le regard perdu dans ces étendues d’eau

hyunwoo il se dit
qu’il a le corps qui suffoque
la carcasse qui se bloque
l’esprit qui se moque
et l’existence qui débloque
hyunwoo il sait
qu’il a merdé
que cette fois c’est sa faute et qu’il aurait mieux fait de ne pas t’envoyer cette vérité en plein visage
car lui non plus n’a pas tourné la page
il n’avait aucun droit de te faire croire à un mirage
aucun droit non plus de t’exposer sans scrupule à ce triste héritage
(un mariage)

il se rappelle de cette soirée
les images floues qui se bousculent dans sa tête
enivrés par les liqueurs de cette fête
et ce regard que tu lui as lancé
ce regard qui est venu le perforer
à l’instant même où hanae est venue t’effleurer de sa main de poupée

il se souvient aussi
qu’il y a encore quelques années
il n’y avait que des rires des sourires des soupirs entrecroisés
il n’y avait que la douceur
(la candeur)
d’un amour naissant tout comme ces fleurs
sur ces cerisiers d’antan
et pas cette aigreur
cette sensation que ce qui était si précieux autrefois a perdu de sa valeur

hyunwoo il se perd encore un instant dans ses tristes pensées
avant de reprendre sa marches désorientée
(on pourrait croire qu’il est encore bourré)
sa tête se balance au rythme de ses pas
son corps qui se courbe signe du trépas
et le visage fermé les poings serrés et la bile aigre dans le creux de la gorge
gueule de bois et la tête qui menace d’exploser à cause des ces orages
qui grondent dans son crâne et de son coeur à deux doigts de s’arrêter

hyunwoo il a besoin de repères
perdu en pleine mer
paumé dans cet enfer
hyunwoo il voit toutes ses étoiles s’effacer
yoonhwa et puis toi dans un ultime brasier
de colère de rancoeur
(cette conversation l’autre jour près de la bibliothèque lui rappelant à quel point tout a foiré)
il sait que c’est impossible de tout rectifier
les ratures sont bien trop encrées
dans les pages de papiers
bien trop ancrées
dans vos coeurs mortifiés

il relève les yeux
s’arrête un instant
t’es face à lui
et ses idées s’emmêlent
il se croit
d é f a i l l i r

hyunwoo il doit être un peu taré
parce que malgré tout ce qu’il s’est passé
il se dit qu’il vaudrait peut être mieux en parler

mais de quoi ?
de combien il est un enfoiré
qu’il t’a une fois de plus blessé
que s’il t’aime il ne devrait pas te détruire te briser

il se plante devant toi
et enfonce son regard dans le tien
le silence s’installe

hyunwoo il ouvre la bouche mais aucun son ne s’en échappe
il te fixe juste se demandant comment faire pour que rien ne dérape
tout en sachant pertinemment que c’est impossible
pas après avoir joué à l’imbécile


nam je…


il déglutit
il cherche ses mots
et alors qu’il croit que tu vas t’échapper
(t’envoler)
il te retient par le poignet


c’est pas ce que tu crois.


sincère
écoute moi, je t’en prie


c’est rien de tout ça, je t’en supplie, ne crois pas à ces conneries.


il baisse les yeux
sans pour autant relâcher sa poigne
il a le regard vitreux
et l’estomac en pagaille


et le coeur qui bat la chamade.







외로움

Revenir en haut Aller en bas
staff of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♢ Messages : 683 ♢ Arrivée : 03/12/2016 ♢ Pseudo : zicolène is bae. ♢ Wons : 1042 ♢ Avatar : kim mingyu ♡ (seventeen) ♢ Crédits : @moi (ava) ; beerus (signature)


- guess it was a lie; something we faked, something we thought was true. love ? it does not exist. at least, not when it comes to us. i wish it could have been true but you see, things are never how we want them to be.

♢ Occupation : étudiant modèle.
♢ Age : vingt-et-un ans.
♢ Situation : en couple, mensonge.
♢ Yours :


 ecchymoses ¬ (( kyung nam )) | Lun 26 Juin - 1:02




namwoo
ecchymoses





— nam, il est parti.
une fois de lui,
une autre de la ville.

il s'est enfui.
direction le paradis,
il aimerait bien.

île magnifique,
océan à perte de vue,
un peu de magie dans sa vie.

quelque chose de beau,
et pour une fois à sa portée.
il arrive à toucher ce sable,
les grains défilent dans sa main.
pourtant, ça ne change rien.

spectacle attrayant,
mais ses pensées voguent.

il repense à la dernière fois où ils se sont vus.
et puis à hier.
hier, lorsqu'il a tout découvert.
horrible comédie, il l'a détesté.
elle aussi, elle et cette bague.

malheur, il aurait dû la porter.
non, il n'aurait pas dû. i l'aurait juste voulu.
parce que malgré son amertume,
hyunwoo, il n'a rien de posthume.
il vit encore en lui, ancré dans son cœur.
sur sa peau, peut-être qu'il repense à son toucher.
à ses baisers, à ses caresses.
il s'en veut d'y avoir cru.

hyunwoo n'aurait pas dû revenir.
rester au japon, ça aurait pu les sauver.

nam avait moins mal lorsqu'il ne le voyait pas.
hyunwoo, il a réouvert la blessure, il a réanimé la douleur.
il fait tellement mal, nam il se déchire de l'intérieur.

et il n'arrête pas de ressasser.
changement de décor mais
c'est pareil.
la peine reste reine.
inhumaine.
cruelle même.

il le déteste tellement,
il l'aime aussi.
nam, il se contredit.
il dit qu'il s'en fout
mais il y pense toujours.
nam, t'es perdu.

en amour, y'a pas de formule logique,
la science n'explique pas tout.
entre eux, c'est pas que des hormones,
une sécurité, une attirance.
c'est spécial.
c'est pas normal.

peut-être qu'au fond, hyunwoo a raison.
ils sont une connerie, une anomalie.

mais non. nam, il arrive pas à tenir ce discours.
il a envie de le crier et à la fois de le nier.

tout est confus dans sa tête.
il écoute le bruit de l'océan.

il a trop bu hier.
il a bu pour oublier,
pour avoir moins mal.

sauf que c'était une erreur.
une belle connerie.

nam, il est pas aveugle, ni sourd.
il a entendu les chuchotements,
et c'était pas une bouteille qui
allait le sauver de tout ça.

il a bu sans s'arrêter,
il a vomi.
il a regretté.

au moins, il a essayé.
nam, il a pas beaucoup dormi.
il a ressassé, il s'est repassé la scène.
en boucle même.
une horreur.
surtout lorsqu'elle l'a touché.
il l'a haïe. qui est-elle pour poser
ses mains sur lui ?

une douche et puis ses pieds le mènent à la plage
et le voici qui marche. le cœur lourd, la tête encore plus.
il a du mal avec les rayons du soleil, ils lui font mal aux yeux,
mais sûrement moins que hyunwoo et sa promise.

c'était comme une éclipse
et lui, il n'y était pas préparé.
nam, roi de la naïveté.

ses pieds se traînent sur le sable.
parfois, l'eau glacée vient le toucher.
nam, il ne regarde bien sûr pas devant lui.

il ne sait pas si de l'alcool est encore dans ses veines.
il a juste l'impression que le monde ne tourne pas rond.


et ça se confirme lorsque hyunwoo apparaît.
nam, il avait prié pour ne pas le croiser.
et là, il se trouve face à lui.

la vie est injuste,
on a jamais ce qu'on veut.
il a relevé les yeux.
son corps s'est stoppé.
l'air lui a manqué.

ils ont beau se regarder,
la pilule n'est pas prête de passer.
silence.
insistance dans leurs regards.

nam, il s'apprête à partir.
si seulement il arrivait à le faire plus vite.

les pieds à mille lieues,
le cœur enterré, aux pieds de hyunwoo.

il est encore entre deux idées.
s'enfuir ou rester.
aimer ou détester.
en lui, il y a toujours cette dualité.

il y a son prénom qui est comme murmuré.
nam. nam.
non, nam n'existe pas.
pas aujourd'hui.
il a besoin de répit.

et son corps se tourne à peine
qu'il sent une prise sur son poignet.
il est trop tôt pour se battre.


c’est pas ce que tu crois.


il a envie de rire
mais son cerveau est contre.


c’est rien de tout ça, je t’en supplie, ne crois pas à ces conneries.



nam, il ne dit rien.
il ne fait que de le regarder.

il a l'air tellement différent d'hier soir.
il tient toujours son poignet.
pourtant, ses yeux sont baissés.
où est sa fierté ?


dis-moi...à quoi je ne dois pas croire ?


ça fait déjà mal.
nam, il n'en sait rien.


la bague est très belle. ta fiancée aussi.


oui, grande avec des jambes interminables
et un visage poupon. il ne fait pas le poids.

tu dois être heureux. tu souriais beaucoup hier soir.


enfin, il avait l'air.
nam, cette esquisse elle lui semblait tellement éclatante.
du bonheur qu'on lui expose, ce à quoi il n'a pas droit avec lui.

c'est difficile de ne pas y croire quand tout l'hôtel ne parle que de ça. et d'ailleurs, pourquoi t'es là ? t'es pas avec elle ?


nam essaie de se défaire du poignet de hyunwoo.
il s'approche de lui, probablement trop.

tu peux me lâcher maintenant. parle, j'ai pas la force de courir.


non, les restes d'hier soir
étaient encore en train
de le tourmenter.

nam, il n'avait pas compté les verres.
il avait juste espéré sortir de cette misère.
erreur, maintenant il est pris au piège.






☆☆☆ t'étais rien, que du vide un néant sentimental.
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://www.w-daegu.com/t1555-l-absinthe-coulant-dans-tes-veines En ligne
avatar
♢ Messages : 229 ♢ Arrivée : 10/06/2017 ♢ Pseudo : sial ♢ Wons : 749 ♢ Avatar : jeon wonwoo { seventeen ♢ Crédits : sial { signa – skate vibe chaton { avatar

♢ Occupation : étudiant en économie modèle du genre premier de la classe – héritier d'une grande entreprise
♢ Age : 22 y.o
♢ Situation : fiancé (mais il n'aime pas la malheureuse élue)

 ecchymoses ¬ (( kyung nam )) | Lun 26 Juin - 23:45




namwoo
ecchymoses





— hyunwoo il a l’échine courbée
les genoux pliés
hyunwoo il est à terre les mains liées
et t’es le seul à disposer de la clé

il te regarde un instant encore
se raccroche à toi comme un enfant se raccrochait aux jupes de sa mère
il se perd dans ses mots dans ses idées
dans la contemplation de ton être tout entier
il a l’impression de sombrer
dans une autre temporalité

il voudrait tout effacer
chaque son chaque mot qui a retentit dans son crâne
jusqu’aux dernières paroles que tu lui as soufflé
ce jour là sans état d’âme
(il le méritait sûrement)

il est égoïste hyunwoo
(il est amoureux)
il voudrait que tu sois là pour lui alors qu’il ne cesse d’enfoncer un pieu
en plein milieu de ton coeur
de bouger le morceau de bois
avec ardeur
dans une fureur passionnelle
hyunwoo il est coupable
victime
et prisonnier
juge d’une situation qu’il ne peut expliquer
incapable de défendre ses gestes incriminés

malgré la violence de tes dires
malgré l’horreur des tirs
que tu as dirigés contre lui
(mortels)
il a décidé de survivre
et de ne pas déposer les armes
tu n’aurais pas du revenir
inlassable écho qui ricoche contre les parois de son corps
comme une amère vérité
qu’il n’a toujours pas su digérer

hyunwoo il sait qu’il aurait mieux fait de ne jamais te retrouver.
mais il n’a tout simplement pas su l’accepter.

sa boîte automatique s’emballe
et tes yeux le frappent
d’un nouvel élan de culpabilité
hyunwoo il tressaille sous la bourrasque
d’une multitude de sentiments effrénés
et refuse de te lâcher de peur de succomber

son existence lui est trop insupportable.

il voudrait que tu le crois
il voudrait que tu comprennes à quel bien tout ça ce n’est qu’une vulgaire mise en scène
une parade magnifique de masques aux grimaces et mimiques malsaines
qu’un défilé de fioritures en tout genre
destiné à satisfaire leurs parents
il voudrait que tu comprennes qu’il regrette
d’avoir noyé son chagrin dans ces boissons trop fortes
plutôt que s’être noyé dans l’ivresse de votre amour
accepter ce qu’il y a entre vous

la mémoire encore vive
aiguisée terriblement empoisonnée
d’une dispute qu’il aurait préféré éviter
et maintenant ces rumeurs qui se sont répandues comme une trainée de poudre
le frappant telle la foudre
d’un dieu refusant que tout se termine comme un conte de fées

la bague est très belle. ta fiancée aussi.

il voudrait hurler
te crier à quel point tout ça c’est que des faux-semblants
que ces putain de diamants n’auront jamais la valeur de ses sentiments à ton égard
il voudrait te crier à quel point elle est laide
éclipsée sous ta lumière dorée
parce qu’elle n’est rien
rien qu’une étoile filante
qui passe et est dépassée par le temps
toi t’es éternel
t’es comme une brûlure
t’es comme une cicatrice une stigmate au simulacre de sa peau
toi t’es plus qu’un murmure
chuchoté puis oublié dans un déluge de mots

tu dois être heureux. tu souriais beaucoup hier soir.

coup de
p o i g n a r d
et ton essence vermeille qui se répand sous tes yeux
n o i r s
de tristesse et de mélancolie
le sentiment d’avoir perdu quelque chose de plus
de se perdre dans la folie

il n’était pas heureux
il était même tout l’inverse
hyunwoo c’est une oxymore aux yeux des autres
sauf aux tiens
ne le sais tu pas ?
ces sourires c’était juste pour mentir
ces sourires c’était une pure traitrise
toi aussi tu t’es fait berner ?
ça n’était jamais arrivé
a u p a r a v a n t
bien avant que vous soyez séparés par
l ‘ o c é a n

c’est difficile de ne pas y croire quand tout l’hôtel ne parle que de ça. d’ailleurs pourquoi t’es là ? t’es pas avec elle ?

hanae délaissée au milieu des draps
d’une blancheur immaculée
les remords toujours scotchés
sur ses lèvres d’être damné
hyunwoo il s’est encore
p a u m é
il aurait jamais du faire ça
il n’est même pas sûr d’avoir apprécié
du moins pas autant que cette fois là
(te rappelles-tu ?)

hyunwoo il tremble
hyunwoo il est faible
hyunwoo il est misérable face à toi
aujourd’hui il n’y a pas de barrière contre l’assaut de ses émois.

tu peux me lâcher maintenant. parle, j’ai pas la force de courir.

tu fuis
son contact
tu fuis
son image
tu fuis
hyunwoo
tout simplement
tu te délivres des chaînes qui vous entravaient jusqu’à maintenant
toi t’as décidé de passer outre, de l’abandonner
toi t’as une longueur d’avance sur hyunwoo
resté sur la bas côté
enfermer dans des sentiments qu’il ne sait pas gérer.

il te lâche presque à contre coeur
sa main retombe mollement le long de son flanc
son souffle est lourd
parce que son coeur court
si vite qu’il n’est pas sûr de pouvoir suivre le rythme
hyunwoo il a pas l’endurance

tu préfèrerais que je sois à ses côtés ? et pas ici, avec toi ?


il peut pas se justifier
comment le pourrait-il ?
alors il te pose juste les questions
qui lui tiraillent l’esprit.

ne réponds pas, je suis pas sûr de vouloir entendre la réponse en fait.


sa tête se baisse
il s’humecte rapidement les lèvres
réfléchis un instant
à l’échafaud qu’il doit monter
pour éviter de se briser
(il a le coeur déjà tellement fracturé)

ce ne sont que des rumeurs nam. que des putain de rumeurs. je… je vais pas te dire que j’ai rien fait. mais c’était juste sous le coup de l’alcool.


il ferme les yeux
réveillez moi de ce cauchemar


de beaucoup, beaucoup de verres d’alcool.


il pouvait pas soutenir ton regard
il pouvait pas supporter qu’il puisse te voir
jouer autant la comédie
alors que tous ces sourires lui sont secrètement
(tristement)
destinés


nam… tu te rappelles ce que tu m’as dit hein ?…


plainte
murmure
il te supplie


t’as dit que tu resterais, que t’abandonnerais pas…


ses yeux brillent
de larmes
d’espoir
de colère
de regrets
de tout un tas de trucs qui le submergent


tu peux pas revenir maintenant sur ce que tu m’as dit. je te l’interdis.


hyunwoo
il sait plus vraiment ce qu’il te dit

à mi-chemin entre les enfers et le paradis.







외로움

Revenir en haut Aller en bas
staff of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♢ Messages : 683 ♢ Arrivée : 03/12/2016 ♢ Pseudo : zicolène is bae. ♢ Wons : 1042 ♢ Avatar : kim mingyu ♡ (seventeen) ♢ Crédits : @moi (ava) ; beerus (signature)


- guess it was a lie; something we faked, something we thought was true. love ? it does not exist. at least, not when it comes to us. i wish it could have been true but you see, things are never how we want them to be.

♢ Occupation : étudiant modèle.
♢ Age : vingt-et-un ans.
♢ Situation : en couple, mensonge.
♢ Yours :


 ecchymoses ¬ (( kyung nam )) | Sam 1 Juil - 13:14




namwoo
ecchymoses





— des liens invisibles qui le retiennent.
nam, piégé par sa propre bêtise.
l'alcool, ce traître.
il n'a rien effacé,
il n'a rien atténué.
non, la douleur perdure.

h y u n w o o .
les mots s'écoulent.
les siens,
il parle d'hier soir.
nam a envie de lui dire à quel point
il a cru mourir en le voyant.
lui et cette fiancée bien trop parfaite,
lui et ce sourire qui lui paraît tellement vrai.

nam se trompe peut-être,
mais peu importe.
que ce soit vrai ou non,
le résultat est le même.
l'anneau sacré accroché à son doigt,
elle à son bras, peut-être même
à ses lèvres.

nam, il en crève.
de jalousie, de rancœur.
ça lui donne des haut-le-cœur.

il libère son poignet,
si seulement il pouvait faire pareil avec hyunwoo.
il a l'impression d'étouffer d'amour pour lui,
de s'étrangler sans qu'on puisse le sauver.

hyunwoo est indélébile,
inévitable. il est les mains
autour de son cou mais
aussi celui qui le réanime.

contradiction suprême,
amour et haine.
ça ne s'arrête pas.
nam, il ne sait toujours pas.

il veut écouter
et s'échapper.
il veut parler
et s'enfuir.

il est perdu,
il sait très bien qu'il en est incapable.

corps immobile,
il le regarde à nouveau.

hyunwoo l'a lâché.
mais nam, il sent encore sa poigne.
peut-être qu'il l'imagine,
la recherche.

nouvel écho qui lui parvient.


tu préférerais que je sois à ses côtés ? et pas ici, avec toi ?

peut-être.
est-ce que ça ferait moins mal ?
parce que le voir après ça,
ce n'est ni beau, ni appréciable.

nam; il s'apprête à lui répondre.
peut-être que l'amertume parlera.
pourtant, hyunwoo l'en empêche.

ne réponds pas, je suis pas sûr de vouloir entendre la réponse en fait.

t'as raison hyunwoo.
nam non plus n'était pas sûr
de vouloir la lui dire.
il ne sait pas s'il doit lui faire mal.
blesser hyunwoo, c'est aussi se heurter lui.
eux, et ce qu'ils ont cru avoir.

nam continue de le fixer,
regard hagard.

il voit sa tête qui se baisse,
et il y a comme un silence.

il pourrait tenter sa chance,
faire un pas en arrière et
se retourner, là ce serait fini.

mais on le retient encore.
sauf que ça n'a rien d'un soulagement.

ce ne sont que des rumeurs nam. que des putain de rumeurs. je… je vais pas te dire que j’ai rien fait. mais c’était juste sous le coup de l’alcool.

des rumeurs ?
une blague ?
tout lui paraît fondé.
vrai, soit le but escompté.
hyunwoo, l'arnacœur.

et puis il y a le pire
qui arrive.
nam, il meurt.
s'échoue, tombe.
vacille à ses mots.
ceux qui lui offrent
une scénario détesté
et détestable.

sous le coup de l'alcool ?
il voudrait le secouer,
l'assassiner d'un regard
mais hyunwoo a fermé les yeux.


de beaucoup, beaucoup de verres d’alcool.


ça le brûle,
il s'imagine ses mains
qui caressent un autre
corps que le sien.
jalousie, envie.
il les vit toutes.

et nam, il a une pensée folle.
immonde.
pourquoi lui n'aurait-il pas droit à ça ?

oui, s'il faut simplement de l'alcool.
leur amour est déjà sali,
chacun a apporté sa pierre
à cet édifice macabre.
autant aller jusqu'au bout.

nam, t'es horrible.


c'est vide dans sa tête.
silencieux, tout l'est sous les cieux.


nam… tu te rappelles ce que tu m’as dit hein ?…


tentative désespérée,
c'est perceptible.


t’as dit que tu resterais, que t’abandonnerais pas…


il le regarde.
ne sait pas ce qu'il lit dans ses iris.
est-ce un supplice ?
oui.


tu peux pas revenir maintenant sur ce que tu m’as dit. je te l’interdis.


interdire ?
prohiber ?
ils sont deux égoïstes,
deux insensés.

alors pourquoi nam a envie d'acquiescer ?
le mal incarné.

la première question, oubliée.
les rumeurs qui lui reviennent.

rumeurs ou pas,
qu'est-ce que ça change pour nous ?

on reste impossibles,
on reste anormaux.
on reste une erreur.

nam, il ne pense pas ça.
il essaie juste de s'en convaincre.

alors il faut juste de l'alcool pour une nuit avec toi...

ridicule.
il se tait.
au moins, un instant.
il sait qu'il devrait se trouver
horrible, il lui a balancé ça
alors que lui aussi a posé
ses mains sur un autre corps.

sa promesse qui le hante.
pourquoi a t-il dit ça ?

tu sais que ça nous fera
plus de mal qu'autre chose...

hyunwoo...

sa voix baisse,
c'est un murmure.
il continue de le fixer.
et puis ses pieds bougent.
il s'avance, vers lui.

et c'est sans réfléchir
que ses bras viennent autour de hyunwoo.
il le serre, l'étouffe contre sa poitrine.
il en a besoin.

chuchotement stupide,
son cœur qui se fait sentir.

je te déteste tellement, si tu savais...

mentir parce que c'est interdit.
mais l'étreinte ne s'arrête pas.
nam, il laisse son corps se reposer
sur celui de hyunwoo,
il a l'impression de perdre pied.
est-ce l'alcool restant qui l'enivre
à nouveau ou bien est-ce hyunwoo ?


qu'est-ce que...
qu'est-ce que tu veux de moi ?

hyunwoo.
nam.
deux monstres,
l'un parce qu'il n'abandonne pas,
l'autre parce qu'il l'interdit de le faire.

tu me rends tellement confus putain...

confus et beaucoup d'autres choses.

c'est comme si on ne se connaissait plus...et ça fait mal.

comme cette étreinte,
comme le toucher de cette peau prohibée,
hyunwoo.
son odeur, son corps contre le sien.
et ses bras qui serrent trop fort.

il devrait le lâcher, le repousser.
lui dire d'aller avec sa fiancée mais
pas maintenant. ce n'est pas le moment.

égoïstement, nam le veut.
c'est insensé.
l'enfer sur terre,
mais tout a un goût de paradis.







☆☆☆ t'étais rien, que du vide un néant sentimental.
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://www.w-daegu.com/t1555-l-absinthe-coulant-dans-tes-veines En ligne
avatar
♢ Messages : 229 ♢ Arrivée : 10/06/2017 ♢ Pseudo : sial ♢ Wons : 749 ♢ Avatar : jeon wonwoo { seventeen ♢ Crédits : sial { signa – skate vibe chaton { avatar

♢ Occupation : étudiant en économie modèle du genre premier de la classe – héritier d'une grande entreprise
♢ Age : 22 y.o
♢ Situation : fiancé (mais il n'aime pas la malheureuse élue)

 ecchymoses ¬ (( kyung nam )) | Mar 4 Juil - 0:27




namwoo
ecchymoses





— hyunwoo embarqué sur un nouveau navire
à la coque trouée et aux voiles déchirées
à la proue arrachée
impossible à commander
à la merci des vagues des intempéries et de ta colère
mauvais capitaine
hyunwoo il a le mal de mer

il te fixe
il te contemple
il se perd dans tes yeux dans ses remords
hyunwoo il voulait pas jouer avec le feu
de l’alcool
de l’alcool pour oublier l’espace d’un instant
pour apaiser la douleur
de l’alcool pour faire taire les maux qui lui vrillent le coeur
mais ça reste pas
c’est comme le reste ça disparait
et il y toujours ce sentiment ardent qui reste
cet amour incontrôlable
tu es toujours là
au milieu du capharnaüm de ses émotions
nam
planté au milieu de son esprit
enraciné si profondément qu’il lui est impossible de vous délier

hyunwoo il essaye
tentative désespérée
hyunwoo il te veut à ses côtés
pour le meilleur comme pour le pire
tant que c’est l’éternité
(mais à côté de ça il a pactisé avec le diable et s’est retrouvé fiancé)
il a payé un prix si cher pour te retrouver tu sais
et maintenant il se souvient que tu l’as chassé
de toutes tes forces cette fois là
il n’aurait pas du
r e n t r e r

boum boum
les mots grenades
il est kamikaze
pan pan
tirs mortels
qui transpercent ton corps de par en par
e x é c u t é
la tête présentée au bourreau
la guillotine à deux doigts de chuter
(de le fractionner une fois de plus)

rumeurs ou pas,
qu'est-ce que ça change pour nous ?


tellement de choses
de l’espoir brillant
un espoir aussi terrifiant
r e v i g o r a n t
une lumière intense qui le guide dans les ténèbres dans lesquels il s’est perdu
il voudrait que tu le crois
que tu saches qu’il n’y a pas ce genre de projet
(hormis avec toi)
qu’il s’agit simplement d’un mariage
a r r a n g é

tu n’as pas le droit de penser
ne serait-ce qu’une seconde qu’il puisse préparer un
h é r i t i e r
c’était juste
une connerie de jeunesse glorifiée
hyunwoo il n’a remporté aucune victoire
ce n’est pas une couronne de lauriers
mais bien celle d’épines
celle du
c o n d a m n é s
(être profane)

alors il faut juste de l'alcool pour une nuit avec toi...


c’est blessant
(c’est mérité)
parce qu’après tout l’alcool ne peut pas réussir à l’excuser
t’as raison
il a été stupide
mais il l’a toujours été n’est-ce pas ?
tu le rends
i m b é c i l e
parce qu’avec toi il est incapable de réfléchir d’avoir une logique
t a n g i b l e

et puis
pour toi
c’est différent
t’as pas besoin de verres
(hyunwoo il est déjà saoul de toute façon, complètement ivre de toi)
t’as juste à lui demander tu sais
hyunwoo il va céder
hyunwoo il va pas se faire prier

ton corps lui manque
désir ardent
ton souffle
(tes gémissements)
vous unis
(souvenir douloureux)
et si heureux
    il n’a pas le droit d’y penser.


tu sais que ça nous fera
plus de mal qu'autre chose...

hyunwoo...



il tremble
il tremble d’espoir il tremble en entendant cette voix comme écorchée
un murmure comme un cri dans ses oreilles
(il va tomber)



……. tu viens le rattraper.



il se fige se contracte
ses pensées s’emballent son coeur dérape
il se croit mourir revivre
tué à coups de couteaux
empoisonné par tes mots
réanimé par ton touché
assiégé par ton odeur par la douceur de ta peau de ton contact
de cette étreinte désespérée

hyunwoo il ne bouge plus
hyunwoo il croit mourir il étouffe
  je t’aime je t’aime je t’aime je t’aime
il s’esbroufe
le nez collé dans ton cou
il ferme les yeux
s’enivre de ton parfum si délicieux
hyunwoo il t’écoute qu’à moitié
il referme ses bras autour de ton corps il vient se rassurer
t’es bien là
entre ses bras
il se sent planer
comme une dose de drogue administrée à un camé

qu'est-ce que...
qu'est-ce que tu veux de moi ?


t o i
il te veut
dans ton intégralité
il te veut il te veut il te veut
il doit te repousser
(il sait pas obéir hyunwoo il le fait toujours qu’à moitié)

tu me rends tellement confus putain…


ouais
je sais
toi aussi,
toi aussi tu me rends fou nam
j’débloque je vais finir par me faire interner.


c'est comme si on ne se connaissait plus...et ça fait mal.


sa voix s’étouffe dans ton coeur
c’est comme une plainte
il ne peut plus te lâcher
il ne veut plus te lâcher


pour moi rien n’a changé.
rien n’a jamais changé, nam.


il inspire
il veut pas pleurer
il n’en a pas le droit
— il n’en a jamais eu l’autorisation —


tu m’empêches de réfléchir…


tu sais il aimerait tellement te haïr
te détester du plus profond de son être
il n’y arrive pas
p o u r q u o i


j’voulais t’effacer. je le souhaitais tellement fort putain. j’y suis jamais parvenu.


il te rapproche plus de lui encore
il te serre tellement fort


c’était trop difficile de rester loin de toi.


trop difficile d’être éloigné
trop difficile de ne pas pouvoir te toucher
te parler
t’écouter
simplement
t’admirer

tellement de choses se sont passées.

le billet d’avion
l’accident
les études au japon
les coups d’un soir pour essayer d’oublier l’amant
laissé derrière lui
(toi)
le mariage
pour revenir
(condition ultime)
la jalousie de cette femme
cette nuit d’extase
la dispute
les affaires
h a w a i i
cette façade
cet enfer

j'ai tellement envie t’embrasser.

hyunwoo il vient de
c h a v i r e r







외로움

Revenir en haut Aller en bas
staff of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♢ Messages : 683 ♢ Arrivée : 03/12/2016 ♢ Pseudo : zicolène is bae. ♢ Wons : 1042 ♢ Avatar : kim mingyu ♡ (seventeen) ♢ Crédits : @moi (ava) ; beerus (signature)


- guess it was a lie; something we faked, something we thought was true. love ? it does not exist. at least, not when it comes to us. i wish it could have been true but you see, things are never how we want them to be.

♢ Occupation : étudiant modèle.
♢ Age : vingt-et-un ans.
♢ Situation : en couple, mensonge.
♢ Yours :


 ecchymoses ¬ (( kyung nam )) | Lun 17 Juil - 8:52




namwoo
ecchymoses





— mots qui fusent,
confession. hésitation.
et l'étreinte salvatrice
ou bien destructrice.
il n'en sait rien,
et pourtant il continue.
oui, ses bras ne cessent de le serrer;
il n'arrête pas.

hyunwoo, à lui au moins à cet instant.
tout est tellement interdit
mais nam, il s'en fout.
ça n'a pas d'importance.
ils sont seuls même entourés.
et là, il n'y a pas leurs parfaites
amoureuses, celles qui devraient
être à leurs côtés.
non, il n'y a qu'eux deux.
amants insensés,
p r o h i b é s

parce qu'ils n'ont jamais eu
le droit de s'aimer.
et là, c'est comme s'ils le faisaient.
encore, à nouveau.
nam devrait fuir;
courir le plus loin possible
mais il est celui qui fige tout;
ancre son corps contre celui
de hyunwoo.

nam, criminel.
hyunwoo, victime.
il ne bouge pas, reste immobile
alors que nam se livre.
les mots trouvent leur chemin seuls.
il ne les force pas, c'est l'organe
qui parle. son cœur.

situation irréelle;
mais nam il revit.
ses yeux se ferment,
il n'entend que sa respiration
et l'océan.
mélodie qui le berce.
il le sent aussi;
hyunwoo qui inhale, exhale
et son souffle qui vient s'échouer
dans son cou.
il pourrait presque en sourire.

mais le sourire qu'il retient
devient amer lorsqu'il sent
ses bras qui se referment
autour de lui.

hyunwoo, pourquoi tu lui montres
ce à quoi il devrait renoncer.


c'est si cruel et doux ;
c'est tout et rien à la fois.

il sent hyunwoo qui vient
le hanter d'un peu plus près.
son corps qui se rapproche
du sien, qui vit à ses côtés.
sensation presque oubliée,
il l'aime tellement.


et cette question qui le tourmente fait son apparition.
ça continue, nam qui se noie en paroles, il étouffe.

h y u n w o o
dis-moi. dis-nous.

pour moi rien n’a changé.
rien n’a jamais changé, nam.


coup de couteau.
mais la douleur fait du bien.
mais, mais ?
incompréhension mais là
nam il se fout de la logique,
de ce qui a du sens ou pas.

parce que son cœur à lui,
il n'a jamais changé non plus.
ces mêmes sentiments,
ceux qu'il essaie de refouler,
de faire disparaître mais qui
commandent son être tout entier.
impossible de s'en défaire.


tu m’empêches de réfléchir…


toi aussi.
oui, toi aussi
parce que y'a que toi.
que toi dans sa tête,
dans son cœur et dans
la petite voix qui lui murmure,
que l'écho de ton prénom.


si seulement l'amour se transformait plus facilement en haine;


j’voulais t’effacer. je le souhaitais tellement fort putain. j’y suis jamais parvenu.


nam il ne le réalise pas;
il voit juste son corps
qui est encore plus près
de celui de hyunwoo.

et puis les mots résonnent;
e f f a c e r ;
s'effacer. l'effacer.
impossible.
hyunwoo n'a pas réussi
et lui non plus.

sont-ils éternels ?

les mains, les bras de hyunwoo
nam est serré, retenu par les
c h a î n e s de hyunwoo.


c’était trop difficile de rester loin de toi.


et le japon ?
et cette fiancée
qui vous éloigne encore plus ?
et toi, toi qui place toutes ces barrières
entre vous ?
toi qui le repousse,
toi qui le retient aussi...

qu'est-ce que ça veut dire ?
nam, il voudrait lui répondre que c'est pareil.
que c'est peut-être fou mais qu'il n'y peut rien.
c'est dur; trop difficile d'être loin de lui.
h y u n w o o, celui qu'il aime
mais qu'il voudrait aussi pouvoir détester.

tellement de choses se sont passées.

euphémisme.
oui, tellement de choses
probablement trop même.
nam, il aurait espéré que tout soit
plus calme, que hyunwoo lui revienne
comme la marée vers la plage,
pas comme un tsunami.

il continue de le serrer fort contre lui,
de le retenir. de le chérir.
hyunwoo est précieux, cet instant aussi.



pourquoi tout a l'air si différent ?


il ouvre les yeux,
vision troublée.
océan, hyunwoo.


toi aussi, tu...enfin ça n'a pas changé.


ça, les sentiments.
les siens envers hyunwoo,
le poison qui sévit dans son cœur,
qui coule dans ses veines.
ce sale amour.

révélation mais
n'est-ce pas évident ?
nam, il n'est pas très bon
pour cacher tout ça.
il veut le haïr mais il n'y arrive,
l'effacer mais il est indélébile.

leurs corps, nam les rapproche un peu plus.
quitte à s'étouffer, autant que ce soit ensemble.


peut-être qu'on peut juste pas s'effacer...


hyunwoo, tu crois au destin ?
tu crois en nous ?
à ce hasard qui nous ramène
l'un vers l'autre ?
à tout ce qui nous attire,
amants aimants,
s'éviter semble impossible.

silence.

pourquoi t'es pas revenu plus tôt ?


presque une plainte.
et nam se déteste pour ce qu'il va dire.


j'avais besoin de toi...


presque un murmure.
oui, il avait besoin de sa présence,
d'entendre sa voix,
d'admirer ses traits,
de le serrer contre lui,
juste d'exister à ses côtés.
parce que hyunwoo colore son monde,
il rend au silence sa mélodie;
tout est plus beau, plus vivant.
et nam, il a l'impression de vivre
dans une bd en noir et blanc
où toutes les pages se ressemblent.

s'il se perd, s'oublie un instant.
nam, il reprend conscience
lorsque hyunwoo parle.
il dit l'insensé, assez pour que
le cœur de nam loupe un battement.

ça résonne dans sa tête.

j'ai tellement envie
t’embrasser.

hyunwoo, ne dis pas ça.

...

c'est la descente aux enfers.
nam, il s'éloigne ; assez pour observer
le visage de hyunwoo.

nam, il est troublé.
il dérive;
hyunwoo traître
qui lui offre l'espoir.
alors nam, il le fixe.
ses yeux le questionnent.
demandent si c'est ce qu'il veut.
pour de vrai.

et il croit trouver une réponse
dans les iris de l'autre.

battement presque irrégulier;
et tout ce qu'il voit se résume
à hyunwoo.
il n'y a que lui, qu'eux deux.

alors l'impensable semble
possible.

les yeux dans les yeux,
nam s'approche.
hésitation lorsque son souffle
vient se projeter contre les lèvres de hyunwoo.
sauf que ses yeux se ferment ;
paupières closes et il tombe;
il l'embrasse, capture doucement ses lèvres.
ses bras entourent encore hyunwoo.

qu'il ne s'échappe pas.
qu'il ne le laisse pas.

le baiser est doux;
caresse triste de leurs lippes.
il ne sait pas quoi faire.
nam, il est partagé entre continuer
et s'arrêter.
le bien et le mal;
fossé.


et pour respirer, il vient rompre
un instant leur échange.
son front se repose sur celui de hyunwoo,
leurs souffles se mélangent encore. et
ses mains viennent encadrer le visage de l'autre,

j'ai envie de recommencer...


nam
qu'est-ce que tu fais ?

nam, t'es à interner.
tu peux pas;
t'as pas le d r o i t.







☆☆☆ t'étais rien, que du vide un néant sentimental.
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://www.w-daegu.com/t1555-l-absinthe-coulant-dans-tes-veines En ligne
avatar
♢ Messages : 229 ♢ Arrivée : 10/06/2017 ♢ Pseudo : sial ♢ Wons : 749 ♢ Avatar : jeon wonwoo { seventeen ♢ Crédits : sial { signa – skate vibe chaton { avatar

♢ Occupation : étudiant en économie modèle du genre premier de la classe – héritier d'une grande entreprise
♢ Age : 22 y.o
♢ Situation : fiancé (mais il n'aime pas la malheureuse élue)

 ecchymoses ¬ (( kyung nam )) | Ven 4 Aoû - 23:11




namwoo
ecchymoses





— ça se bouscule
ça vient se frapper dans sa tête ça vient
faire du bruit jusqu’à ce que tout soit un immense vacarme
ça vient
faire des basses ça vient faire des cordes et même quelques notes
un peu trop I pour être supportées
hyunwoo il sait pas s’il va y arriver
il connait la musique
celle durement enseignée qu’il a presque incorporé
ancrée dans sa peau dans ses veines dans ses mots
(l’ignorer)
le repousser l’envoyer valser par refaire la même connerie que l’aîné
éviter
de gâcher un avenir tout tracer
ne pas briser papa
(parce qu’il est tout ce qui lui reste)
marcher dans ses pas
(même si ça le blesse)
t’es pas
de la partie
(t’en as pas le droit)
t’es arrivé t’as bousculé le jeu les pièces t’as renversé les quilles
t’es arrivé au milieu de ses cartes
murmure au creux de son oreille
t a p i s
quitte ou double
hyunwoo à deux doigts de se retrouver accablé par l’argent perdu et maudit

et pourtant
pourtant il est là
pourtant il te regarde pourtant
les paroles franchissent le seuil de ses lèvres sans qu’il ne puisse rien faire
pourtant
pourtant tes mots les siens le heurtent
pourtant il y a comme un air de bonheur et de malheur qui s’entremêlent
les courants chauds (ton regard) et puis les froids (le devoir)
formant un cyclone une putain de tornade dans son estomac

faut essayer de panser les plaies
les cicatriser ou au moins les refermer
avec un fil de fer
(celui de la séparation)
pour être sûrs que jamais vous ne retomberez dans cet enfer
mais hyunwoo il a fait le choix
de l’ouvrir de l’approfondir de creuser la blessure un peu plus
avec ses baisers avec vos corps unis avec
avec des paroles impunies
avec des reproches alors qu’il s’est enfui lui aussi
avec cette fiancée et puis avec cette invitation envoyée
cette nuit passée, ivres de leurs péchés
et maintenant ces rumeurs qui viennent le fouetter
le battre à mort
(jugement)
accusé
(et sûrement pas à tord)
hyunwoo tellement contradictoire dans ses gestes
hyunwoo complètement indigeste
et pourtant tu l’acceptes
et pourtant tu le dévores et pourtant
t’acceptes d’être malade de crever à la mort
p o u r q u o i ?

pourquoi tu l’envoies pas valser pourquoi
tu viens pas lui écraser les pieds
lui dire à quel point tu le détestes à quel point tu aimes cette autre fille à quel point il devrait rester loin de toi et de ce couple nouveau-né
qu’il forme avec cette blonde aux grands airs aux jolis sourires d’apparence si parfaite
(hyunwoo fait si tâche à côté)
ça le débecte

confession
et puis
il se rend compte de ses mots recule un peu
(pas le droit de balancer des choses pareilles)
même si c’est comme un pieu
planté en plein coeur

pourquoi tout a l'air si différent ?

et aussi si identique
ah.
vous avez grandi oui vous avez muri sans doute vous avez
pris de l’âge pris du plomb dans l’crâne pris des trucs qui font mal
pour vous apprendre la vie
ouais vous avez changé
il n’y a plus l’insouciance plus l’indifférence plus l’innocence
plus cette absence de besoin de vous définir
plus ce besoin de fuir
la réalité
(celle qui dit que vous vous aimez)
il y a des actes
il y a des dires
il y a des gestes
il y a
des trucs qui font qu’on peut pas faire comme si
qu’on peut pas oublier effacer faire comme si rien ne s’était passé
(tous les deux face à la réalité)

et puis il y a ce contact qui vous étouffe
qui vous bouffe.

toi aussi, tu...enfin ça n'a pas changé.

ouais
il y a toujours les sentiments
avec un nom cette fois quelque chose de plus clair de plus dur à la fois
mais au fond
dans l’coeur dans la tête dans le corps
ça n’a pas changé
c’est toujours aussi fort
aussi douloureux
aussi inexpliqué
aussi délicieux

peut-être qu'on peut juste pas s’effacer...

peut-être
peut-être que
peut-être que la vie c’est pas comme dans les livres dans les films comme dans
les poésies les plus belles
peut être qu’on tourne pas la page
même pas après des années
peut être que parfois ça reste malgré tout ancré
peut être que ça tue jusqu’à ce que vous soyez décomposés
dans la tombe
avec comme épitaphe
« ils vécurent (mal)heureux et eurent beaucoup de regrets »

pourquoi t'es pas revenu plus tôt ?

si seulement c’était si facile
si seulement il n’y avait aucune barrière si seulement vous n’aviez pas perdu le fil
parce que vous êtes tous les deux paumés
vous faisant des reproches insensés
vous auriez pu
tous les deux
si vous l’aviez voulu
vous auriez pu
changer la donne faire en sorte que votre amour ne soit pas aussi perdu.

j'avais besoin de toi…

hyunwoo
aussi.

et moi ?… tu crois que je n’avais pas besoin de toi ?… j’étais si seul là-bas...


il n’y avait pas la chaleur de tes bras.
pas celle que tu lui offres là tout de suite pas celle
qui fait qu’il chavire

j’pouvais pas revenir plus tôt. pour un tas de raisons.


incriminé
laissant deux personnes blessées
(toi et puis celui qui porte le nom d’Adam sur le bord du trottoir)
et puis fallait pas
tomber dans le vice
(celui de l’homosexualité)
trop tard.
enfant indigne qui suit pas la ligne qui va dans le fossé
s’écraser au milieu des déchets de la société
ceux qu’on pas su s’adapter
(les immoraux)
papa il a dit
fallait pas se laisser piéger
(le geôlier était si beau)

il est vrai que pour père c’est plus criminel de pas coller à l’image
que de devenir un meurtrier de passage.


pourquoi tu m’as pas appelé ? pourquoi t’as pas répondu ?… tu m’as laissé et j’ai fini par abandonner.


(ou presque)

j’avais besoin de toi…


(écho)
à tes propres mots
et puis tu t’approches et puis
tu le drogues
(dose de morphine)
et puis
ton souffle chaud contre son visage comme un mirage
et puis
tes lèvres contre les siennes et puis les dires qui deviennent inutiles et puis les mains qui fourmillent et puis les doigts qui pressent les hanches qui rapproches et puis
et puis
et puis
g a m e o v e r

il te fixe dans les yeux
approche
sa main de l’arrête de ta mâchoire et s’arrête et puis
comme un flash comme un avertissement
y’a le frère qui s’incruste celui étendu celui qui y a un peu trop cru celui qui a rêvé celui
qui a fini mort à cause de comprimés
(le malheur la détresse amour impossible sentiments irréversibles)
s u i c i d e
comme seule solution pour survivre
pourquoi c’est si dur d’être humain ?

non. arrête.


il s’éloigne remet de la distance
il fait en sorte de pouvoir respirer
ne pas
b r i s e r
ce qu’il a si difficilement consolider
ne pas refaire la même erreur
que ce frère encore pleuré
(il sait comment ça a fini)
et hyunwoo tient encore un peu à la vie
(juste un peu)

on ne va rien recommencer du tout.


larmes qui emplissent le regard
(non cachées cette fois)
à deux doigts de mourir.

ça n’arrivera plus jamais. toi et moi.


même si au fond
il espère que ce n’est pas la réalité
et qu’il y aura bien une autre fois
celle de vous deux main dans la main, amour partagé

ça ne marchera pas ok ? ça sert à rien.


à deux doigts de s’effondrer
d’exploser en sanglots
parce qu’à l’intérieur c’est comme une bombe qui vient d’exploser
ça remue tellement qu’il croit qu’il va y rester.
la voix brisée par ses propres sentiments

restons en là.


pourquoi
tu lui manques déjà ?
pourquoi
l’empreinte de tes lèvres le brûle et le noie ?
pourquoi
il regrette ses pas ?
ceux qui font qu’il se retourne qu’il se détourne
qu’il s’en va

(brise moi)
(tue moi)
(détruis moi)
(épouse moi)
(châtie moi)
(fais en sorte que je sois jusque dans mes cicatrices rien qu’à toi)

s’il ne peut pas vivre
alors il va essayer de survivre
ou néanmoins d’exister.







외로움

Revenir en haut Aller en bas
staff of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♢ Messages : 683 ♢ Arrivée : 03/12/2016 ♢ Pseudo : zicolène is bae. ♢ Wons : 1042 ♢ Avatar : kim mingyu ♡ (seventeen) ♢ Crédits : @moi (ava) ; beerus (signature)


- guess it was a lie; something we faked, something we thought was true. love ? it does not exist. at least, not when it comes to us. i wish it could have been true but you see, things are never how we want them to be.

♢ Occupation : étudiant modèle.
♢ Age : vingt-et-un ans.
♢ Situation : en couple, mensonge.
♢ Yours :


 ecchymoses ¬ (( kyung nam )) | Mar 5 Sep - 17:42




namwoo
ecchymoses





— la confession.
t'avais besoin de lui.
ouais, il t'a paumé en partant,
en disparaissant de tes horizons.
hyunwoo, il était tout.

nam, les yeux rivés vers le ciel,
y'avait que hyunwoo pour être à côté.
pour l'écouter ou faire semblant.
c'était s p é c i a l ;;;
le spleen et l'idéal.

alors son départ,
ça a été un vide.
un gouffre sentimental.
nam, il le cherchait
sans réusir à le trouver.

hyunwoo, tu lui manquais.
il te voulait; t'étais une nécessité
pas une option.

et dans cette étreinte, la réciproque se libère.
il l'entend, la plainte ou presque.

et moi ?… tu crois que je n’avais pas besoin de toi ?… j’étais si seul là-bas...

peut-être que nam, il a eu envie de sourire un instant.
esquisse mélancolique.
c'était pareil.
l'enfer partagé à deux;
malgré la distance;
ces mêmes sentiments dans la balance.
et la solitude, celle qui glace; qui fait mal.
l'être aimé disparu, annihilé.
putain, qu'est-ce qu'on a fait.

instant culpabilité.
nam, il se dit que c'était pas si loin,
il aurait dû s'échapper;
le retrouver, le chercher.
mais hyunwoo, t'as jamais répondu.
les lettres, oubliées, délaissées.
comment aurait-il pu savoir
c o m p r e n d r e ?
mystère de l'affaire.
l'amour, insensé.


j’pouvais pas revenir plus tôt. pour un tas de raisons.


nam, il reste silencieux.
secrets à garder, peut-être bien.
mais lui,; il pouvait pas y aller
pour d'autres raisons.
t r a h i s o n .


pourquoi tu m’as pas appelé ? pourquoi t’as pas répondu ?… tu m’as laissé et j’ai fini par abandonner.

mais hyunwoo, t'as pas répondu ?
souviens-toi.
hyunwoo, tu semblais si loin
si
d é t a c h é ;
pourquoi courir après l'impossible ?
pourquoi aimer l'inatteignable ?
hyunwoo, t'avais fait de nous un
m e n s o n g e .


l'abandon du cœur,
leur malheur.
chacun ses lois,
ses raisons.

murmure contre son oreille.
presque de la peine en se
remémorant l'événement.

mais les lettres hyunwoo, t'y as jamais répondu. non, t'as ignoré mes lettres alors j'ai pensé que...


phrase coupée;
et hyunwoo qui
lui offre ses mots;
les siens.

j’avais besoin de toi…

frisson;
mais joie aussi.
douleur, tous les deux
en ont pâti.


mais maintenant;
c'est l'heure de se taire.
b a i s e r . pas volé;
simplement pris de droit.

leurs souffles;
leurs mains qui glissent;
découvrent (re)
et puis leurs lèvres
qui se rencontrent.
caresse qu'on oublie pas.
qu'on oublie plus.
tellement rare

tellement é p h é m è r e


et nam, il voudrait recommencer.
fixer l'impossible;
que ça dure pour toujours

mais y'a un temps pour le rêve,
un autre pour la réalité.


non. arrête.

première gifle sans lever la main.
ça brûle, ça fait déjà mal.
le cœur qui s'arrête;
surtout lorsque hyunwoo,
il glisse entre les mains.
qu'il disparaît sous ses yeux
sans qu'il ne puisse rien y faire.


on ne va rien recommencer du tout.


les yeux dans les yeux.
l'océan qu'il voit au creux
de ceux de cet être cruel
mais qu'il ne cesse de désirer.

pourquoi tu fais ça.
pourquoi tu pleures
alors que tu détruis tout
une nouvelle fois.

hyunwoo,
pourquoi t'es comme ça.
où vas-tu cette fois ?



ça n’arrivera plus jamais. toi et moi.

manque d'oxygène;
comme une attaque.
mens, mens-moi hyunwoo.
je t'en supplie, mens-moi encore.

perles salées qu'on pourrait apercevoir
à bien y regarder.
mais fierté qui ressort; qui essaie
de survivre à la tempête
déferlante qu'on se prend
sans avertissement.


ça ne marchera pas ok ? ça sert à rien.


c'est trop.
bien trop pour toi, pour lui.

dis pas ça putain !


l'envie d'exploser;
nam, vague qui se brise
contre la falaise.

voix cassée.
mensonge.

restons en là.

il voudrait le rattraper;
serrer son poignet;
le broyer presque
si c'est ce qu'il faut
pour le retenir.

amour, tu peux pas t'enfuir.

arrête, fais pas ça.


hyunwoo.

l'envie de crier de son nom;
de le hurler aussi fort que possible.
mais nam, il peut pas.
plus la force;

pourquoi tu fuis ?


les sanglots sont à étouffer.
à noyer mais nam, t'as la voix
qui tremble.

tu vois pas que toi et moi, y'a que ça de vrai ?
hyunwoo, pourquoi tu nous abandonnes avant même d'avoir essayé ?


DE QUOI T'AS PEUR ?


au bord de la rupture;
c'est la deuxième fois,
peut-être même la troisième
qu'il te file entre les doigts.

tu ne peux qu'essayer de crier;
t'arrives pas à bouger.
hantise de cet abandon
trop douloureux;
celui qui te brise dès que tu poses
les yeux sur lui.

tu l'aimes à en crever
mais il vient encore de t'achever.

il te manque à même pas
cinq mètres
alors n'imaginons même
pas des kilomètres;
des décennies aussi.

hyunwoo, t'avais pas le droit.
pas encore.


ton cœur, il se serre
à chaque pas qu'il fait.
pieds immobilisés;
l'envie de lui gueuler
que c'est qu'un sale égoïste
mais que tu l'aimes;
qu'il n'a qu'à se retourner;
et tu lui pardonneras.

amour égoïste.
l â c h e
mais on a jamais dit
que ce serait facile.



pas la force de se retenir;
juste d'attendre qu'il te revienne
ou que ton envie soit trop forte;
que tu ne quémandes que l u i.
après tout, il est ancré en toi.
c'est lui qui te hante.








☆☆☆ t'étais rien, que du vide un néant sentimental.
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://www.w-daegu.com/t1555-l-absinthe-coulant-dans-tes-veines En ligne
avatar
♢ Messages : 229 ♢ Arrivée : 10/06/2017 ♢ Pseudo : sial ♢ Wons : 749 ♢ Avatar : jeon wonwoo { seventeen ♢ Crédits : sial { signa – skate vibe chaton { avatar

♢ Occupation : étudiant en économie modèle du genre premier de la classe – héritier d'une grande entreprise
♢ Age : 22 y.o
♢ Situation : fiancé (mais il n'aime pas la malheureuse élue)

 ecchymoses ¬ (( kyung nam )) | Lun 16 Oct - 23:35




namwoo
ecchymoses





— menteur menteur
départ de l’horreur
celle qui agrippe qui vous tire vers le fond
celle qui vous brise qui vous laisse au milieu des décombres
de vos sentiments ;
miroir frappé au marteau
miroir fissuré, qui prend l’eau
dont le bois pourrit
dont le reflet se salit
par les larmes d’encre
qui s’écoulent pour dessiner sa peine ;
taches indélébiles,
qui restent marquées, gravées le long de sa peau –
multitude d’ecchymoses galaxie de plaies exécutées en prose
les souvenirs qui demeurent
les souvenirs comme liqueur
cigüe pour mourir comme les preux.

tout stopper.
tout arrêter avant de se noyer ;
avant d’être submergé par le tsunami que vous avez causé.

les images qui se fracassent dans son crâne, qui refusent de s’en aller
et il s’y verrait presque, hyunwoo ;
le corps étalé dans la baignoire, mer de sang,
effondré sur le carrelage comme le frère qui n’a pas supporté la perte de son amant
la corde autour du coup ; lien de satan blanc
(ou autour du tien)
qui vous dit
que vous allez
survivre ?

tout lâcher.
tout laisser tomber avant de suffoquer ;
avant de se retrouver coincé dans une pièce où il devient impossible de respirer.

l’oxygène pas suffisant ;
vouloir tout te donner
(trop te donner)
s’abandonner
exploser.
se perdre un peu ;
espérer, se dire qu’ils vont y arriver
mais les deux genoux dans le sol, la tête qui peine à se relever
a c c u l é s
par le destin contre leur volonté ;

tu l’as elle
il l’a l’autre.
tu l’as l’autre
il l’a elle.
c’est pareil, le même bateau
deux caps différents, les repères voilés.
la nuit noire qui menace de vous bouffer, vous sachant étoile l’un pour l’autre.

hyunwoo incapable de vraiment l’assumer ;
le goût de tes lèvres encore contre les siennes –
regretter un peu, vouloir se retourner. vouloir accepter, s’abandonner,
réfléchir aux conséquences plus tard.

savoir qu’il n’en est pas vraiment capable.

qu’il a pas été formaté pour ça hyunwoo ;
qu’il a été façonné pour prévoir à l’avance, pour voir ce que va donner sa semence
que ça va pas germer, ça va pas fleurir, s’épanouir
que ça va juste rester à l’état de poussière
dans ce sol fertile ;
voir que ce n’est qu’une perte de temps
qui vise à vous détruire.

alors il n’essaye même plus hyunwoo.
même si son coeur et son corps tout entiers te réclament ;
même s’il lui faudrait peu pour craquer.
même si
même si

même si quoi, hyunwoo ?
t’as déjà pris ta décision.

arrête, fais pas ça.

le corps de hyunwoo qui ne se fige
mais qui ne se tourne pas
mur d’acier
tranchant comme la lame d’une épée ;
hyunwoo pas chevalier
juste assassin, porteur de coeurs brisés.

pourquoi tu fuis ?

hyunwoo qui devient égoïste ;
hyunwoo qu’en a assez de vivre pour les autres, pour ce qu’on lui a toujours ordonné
hyunwoo qu’est terrifié, pas capable d’oublier
d’avancer.
hyunwoo qu’est comme bloqué dans le passé
hyunwoo qui aimerait retenir la leçon donnée ;

faut pas faut pas faut pas –
il y a le mécanisme qui s’emballe mais la bouche qui se tait
(le silence si monstrueux)
hyunwoo à maudire.

tu vois pas que toi et moi, y'a que ça de vrai ?
hyunwoo, pourquoi tu nous abandonnes avant même d'avoir essayé ?
DE QUOI T'AS PEUR ?

cette fois
oui cette fois il se retourne
cette fois il ne masque pas
la larme qui s’écoule lentement ;
la colère (le désespoir) qui lui vrillent la gorge
cracheur de flammes
— c’est du poison qui l’embrase.

poison que t’as pris le soin de révéler
par de simples mots –
la peur qui ne fait qu’alimenter
le moindre de ses maux.

hyunwoo il a pas besoin d’essayer
pour savoir où ça va mener
(tu le sais pas tout ça ; la plaie tout juste couturée)
même si c’était il y a quelques années –
hyunwoo il aurait tout fait pour le vrai chevalier ;
celui qu’on applaudit celui qu’on veut aimer
(pas le voleur, pas le menteur)
hyunwoo il était prêt à croire qu’il pouvait voler espérer essayer
jusqu’à
ce que le dragon le bouffe.

retour à la réalité.

alors cruel hyunwoo
il la ferme.
il te tue.
il te foudroie.
il te
dévore
à son tour
sans scrupule.

la ferme.

il voudrait ;
te retenir te prendre la main te dire que ça va aller
faire la sourde oreille t’emmener dans son univers te faire découvrir le monde entier
il voudrait il voudrait
te dire
que c’est possible
qu’il y a pas d’limites quand il s’agit d’aimer

mais
c’est pas comme ça que ça marche
et ça hyunwoo
il le sait
on lui a souvent répéter
que le monde ne voudrait
que l’écraser.

t’es qui au juste ?

poings qui se contractent ;
il sait qu’il t’aime.
il se refuse.
le destin qui s’amuse –
vie de merde.

alors quoi ? parce que j’ai des sentiments pour toi tu penses que tu peux te permettre de prendre des décisions à ma place ? que je dois rester parce que TOI tu l’as décidé ?

hyunwoo
qui s’essouffle
s’étouffe.

mes peurs ?

et ça le fait marrer hyunwoo
(un peu)
parce que ça le fait tellement souffrir
que le rire semble mieux que les mots.

j’veux pas de toi. parce que ça n’attire que des emmerdes. essaye pas de nous couler alors que j’essaye de nous garder la tête hors de l’eau.

regard
amer
— hyunwoo,
qu’à tu fait ? —


ne me touche plus. ça serait trop facile.


et il disparait
dans les embruns
de sa tristesse –
la brume
des amours maudits.







외로움

Revenir en haut Aller en bas
 
ecchymoses ¬ (( kyung nam ))
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
wassup daegu. :: DAEGU 대구
the beautiful city of daegu
 :: hello from the outside :: asia and world
-
Sauter vers: