Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

aidez-nous faire à décoller et promouvoir le forum en votant sur les topsites !
bienvenue sur wassup daegu, le forum a ouvert le 23/10/16 !
la partie histoire de la fiche de présentation est désormais obligatoire, mais totalement libre !
une fois que vous êtes validés, n'oubliez pas de remplir les champs de votre profil !
pensez à remplir votre fiche rps pour éviter d'être supprimés !
la version 13 a débarqué sur le forum le 29/10/17 ! ❅
bravo à won hyuk et bi joo, nos membres du mois !
on se retrouve pour voir la maj par ici !
pour en savoir plus sur l'event c'est parici !
n'oubliez pas de choisir vosfraternités et groupes parici !

Page 1 sur 1
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♢ Messages : 748 ♢ Arrivée : 27/06/2017 ♢ Pseudo : mari ♢ Wons : 988 ♢ Avatar : Lisa - blackpink ♢ Crédits : suture - noh jin hyun - kibum
s a l e t é


aussi claire qu'un clair de lune
avec l'innocence de l'ennui
dessinant son esprit égaré
s e o n g h e e
♢ Age : l'âge d'une jeunesse envieuse ;
♢ Situation : En couple ; mais se fiche éperdument de l'être aimé

 anarchique - eunjae | Ven 4 Aoû - 0:22


Tournoie

N’arrête pas, jamais

Pourquoi tes jambes flagolent ?

Pourquoi ton corps tremble encore ?

Aurais-tu eut peur

Du reflet de ton propre mal-être ?


-------

Seonghee, elle aimait les âmes ; de magnifiques rayons de lumière tournoyant en chaque être humain. Elle les comptait, captait les regards aux alentours et les admirait. L’être humain est unique pour son éclat, ses mœurs, ses pensées qui hantent et qui magnifient. C’est la loi de l’humain ; un ensemble d’oppositions artistiques, un tas de dessins venant de terre et de pierreries.

C’est ta vision de l’art, seonghee. Art ; traduction, création, manifestation, témoignage, apprentissage, réunion des tas de termes merveilleux symboliques qui rendent l’intelligence amoureuse ! Si l’ennui est un met latent de l’enfant intelligent, elle vivait d’art par chaque chose qu’elle voyait.

Dont un autre art dans lequel elle excellait

Qu’elle a vulgairement enterré

Comme chacune de ses émotions

Et maintenant, l’Art lui-même devient comme

Vulgaire.

--------

Arrachement à la passion

Une passion la déchirant

Véritable poison

C’est ignoble, constant !


-------

Malheur à ton essence ! L’héritière maudite, sachant par avance son sort brisait l’écran de son ordinateur d’un geste maladroit. Ses mains se portaient à son doux visage, agacée ; désorientée par l’amnésie émotionnelle, encore plus intense. Qu’était-ce, Seonghee ? Tu ne savais pas, douloureuse rose, tu fixais la fissure longtemps, fixée par l’absence.

Néant

Elle s’affarait, tentant en vain d’oublier ce nouveau syndrome

Effondré ; si seulement elle pouvait le ressentir, seul son corps le traduit !

Elle tremble encore par un nouveau talent perdu, convulsant intérieurement

Curieuse enfant

Les pages à écrire sont devenues, comme tes pensées

Blanches

Etouffantes

Laminées

Et tellement, tellement

V i d e s


C’est le prix de ton enterrement, Seonghee !

--------

C’est la musique du jour

Indéfinissable, chant lyrique, précieux

Triste, tambourinant dans ses écouteurse

Mais dotée d’une essence que l’héritière

Ne perçoit déjà plus.

----------

La grande demoiselle rieuse dans sa belle société et entourée de ses compères aveuglés entrait dans les clubs de sports. Illuminant par l’éclat du masque, masque de marbre si harmonieux par l’enfer qu’il enfermait ; la joyeuse galerie s’affarait autour telle avec admiration. Le bilan du entraineur personnel est si magnifique tu es si sportive seonghee c’est vrai seonghee la musculation montre ta force d’esprit oh seonghee ton corps, ton courage et ton élégance en ferait rêver plus d’un c’est si beau seonghee j’aimerai être comme toi seonghee ! Elle écoutait inlassablement, sourire d’or accroché au visage, traits pourris si on connaît l’être blessé. Les âmes paraissaient plus sades, plus sales par l’admiration de son être. Elle avait en son sein le souhait de tous ces regards envieux tournés vers sa personne, même si leur modèle était une illusion qu’ils avaient tous confectionné par ses soins.

Et, une de ses amies fit arrêter le groupe, dont l’enfant vers le club de danse s’affairant en solo, chacun leurs tours, allant sûrement montrer leurs talents à d’autres ; ils observaient, laissant échapper de l’émerveillement à certains et de la moquerie pour d’autres, sans quitter des yeux les artistes en devenir.

Seonghee était, elle, jetée à l’avant du public, obligée d’observer par un sourire ravi

Seulement ; ne mens pas, jolie poupée, tu portais la danse en horreur, la nausée montant à chaque démonstration

Tu avais peur de la danse, parce qu’elle éveillant tellement de choses parfois ; alors, elle discutait de la beauté des mouvements alors qu’elle ne regardait nullement, fuyant du regard chaque danseur et danseuses qui pensaient être observés ! On voyait avec difficulté ton manège d’émerveillement faussé, mais ce n’était en rien impossible.

Seonghee, ton visage se détournait presque dès que quelqu’un entrait en scène !

Et, dans ce déni

Entrait une personne

Don l’âme paraissait impossible à éviter ;

S’élançant ; technique parfaite approuvée par l’héritière

D’une grâce belle, d’une grâce d’or et d’argent

Grâce inclassable par une certaine opposition

Mouvement traduisant des sentiments si forts, si fous, des émotions

Aussi merveilleusement

D é c a d e n t e s


Elle était comme ébahie par l’œuvre d’art, le masque lui-même ébloui, transpercé par la surprise. La triste surprise d’un véritable reflet, reflet si néfaste de ton passé ! Toi aussi, jeune merveille que tu étais Seonghee dansait avec la même fougue, la même émotion, le même désespoir qui transperçait chaque spectateur. La communication maladive ; tu as arrêtée pour cette raison, ton image se disloquait par tes mouvements. Tes mouvements montrant le malsain et l’accablant trait nommé

E p l o r  é

Ou déploré ?

Tu étais une chose déplorée par cet art que tu aimais et que tu as délaissé pour l’autre chimère, Seonghee ; mais lui était dans son élément, comme épanoui

Il captivait, Seonghee, il captivait le vide lui-même

Et tout montait ; Hillary la bête infâme martelait son esprit de l’indifférence quant à son arrêt soudain dans ce monde si beau, Hillary riant de cet art comme une dévergondée Hillary abandon Hillary trahison Hillary diffamation Hillary illusion Hillary chassée par l’amnésie le vide cette torture de l’esprit dont souffre l’héritière appauvrie !

Elle sentait que ses pensées s’affairaient, à l ‘appel du cœur énoncé absent : le vide semblait troublé un instant par l’hypnose, par la passion qu’elle avait abandonné pour une miteuse destruction

Regrets

Parce que maintenant

Elle était seule, seonghee.

Alors, le masque se fissurait jusqu’à l’os, oubliant de se reconstituer par cette curieuse beauté, beauté oubliée

Les ruines du masque, explosées, rendaient encore le portrait de la poupée bien plus inexpressif qu’avant, dénué d’une morale à jouer au public attiré mais peu touché

Seonghee, aussi magnifique soit-elle

Immobile par ses traits, était trahie par son explosion interne

Seonghee, qu’était-ce ?

Une larme s’écoule, foudroyant le danseur

Une deuxième

Troisième

Plusieurs, aussi salées et endolories soient-elles ; le pur chagrin brisant les âmes autour, ne comprenant pas. Seonghee l’enfant heureuse connaissait-elle le pleur ? Reprenant conscience par la musique s’éteignant doucement, elle s’écartait, comme envahie par les questionnements silencieux de ses proches myopes. Elle se reculait, tournant dos à l’homme coupable du craquage au dernier moment, sortant à l’extérieur ; s’écroulant sur un banc proche, découvrant avec effroi la perte de contrôle ! Le vide un brin brisé fixait alors ses mains humidifiées par les larmes, humiliée mais découvrant par une fine lumière un semblant de son humanité, qui lui assénait encore des coups torturés ;

C’était une réelle

D i s s o l u t i o n

mémoire sans retour
BY MITZI





☽☽ démon
accro au renom
assommé dans une illusion
sans nom
s e o n g h e e

Revenir en haut Aller en bas
 
anarchique - eunjae
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
wassup daegu. :: beojnamu university
the university of daegu
 :: le campus :: complexe sportif
-
Sauter vers: